20 mars 2017

Le 20 mars est la Journée internationale du bonheur proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies. C’est sérieux! L’alimentation peut nous permettre de ressentir du bonheur. Le chocolat, par exemple, est un aliment apprécié pour plusieurs raisons. On peut penser à son goût délicieux, à la douceur de ses ingrédients et à la richesse de ses arômes. On peut aussi l’associer à nos bons souvenirs d’enfance et constater qu’on en déguste souvent lors de situations agréables. Toutefois, on peut aussi éprouver une certaine ambivalence à l’égard du chocolat puisqu’il est reconnu pour être impliqué dans les situations de perte de contrôle alimentaire et pour faire vivre de la culpabilité.

Des chercheurs américains se sont intéressés à l’effet du chocolat sur le bonheur, particulièrement lorsqu’il est dégusté consciemment. Je vous invite à tenter l’expérience.

 

Méthode pour ressentir le maximum de bonheur à manger du chocolat

Afin de manger consciemment son chocolat, je vous propose la méthode suivante. Les effets positifs sur la sensation de bonheur ont été scientifiquement mesurés.

  • Placez un morceau de chocolat dans votre main et imaginez que c’est la première fois de votre vie que vous voyez cet aliment.

  • Laissez vos yeux explorer le chocolat en examinant ses petits creux plus sombres, sa brillance, ses asymétries et ses caractéristiques uniques.

  • Fermez vos yeux pour mieux explorer la texture du chocolat. Pensez aux personnes qui ont cultivé les ingrédients du chocolat, aux personnes qui l’ont fabriqué et à celles qui l’ont livré dans le monde entier.

  • Tenez le chocolat près de votre nez et humez ses arômes en remarquant les réactions dans votre bouche et votre estomac.

  • Amenez lentement le chocolat près de vos lèvres et remarquez comment votre main et votre bras savent exactement où se placer. Déposez le chocolat dans votre bouche sans le mastiquer. Prenez un instant pour explorer la sensation du chocolat avec votre langue.

  • Préparez-vous à mastiquer le chocolat en portant attention à l’endroit où il est situé dans votre bouche. Mastiquez une fois ou deux et laissez les arômes vous envahir.

  • Sans avaler le chocolat, notez les sensations, la saveur et la texture en bouche, comment elles évoluent au fil du temps.

  • Lorsque vous êtes prêt, avalez le chocolat et tentez de ressentir son déplacement vers votre estomac.

  • Si vous en avez envie, mangez un autre morceau de chocolat de façon consciente. Ralentissez le rythme et concentrez-vous sur votre dégustation. Une petite portion devrait permettre de ressentir du bonheur.

 

Je vous invite aussi à faire l’expérience du chocolat en écoutant l’enregistrement de la Dégustation sensorielle de chocolat enregistrée dans le cadre de l’édition 2015 de la Journée internationale sans diète d’Équilibre.

 
Et vous, avez-vous tendance à ressentir de l'ambivalence envers le chocolat? Comment manger consciemment votre chocolat pourrait vous amener à ressentir le maximum de bonheur?

 

Références : 

Meier, BP, Noll, SW, Molokwu, OJ. The sweet life: The effect of mindful chocolate consumption on mood. Appetite. 2017;108: 21-27.

Nations Unies. Journée internationale du bonheur – 20 mars [consulté le 3 mars 2017] > http://www.un.org/fr/events/happinessday/index.shtml  

 


À PROPOS DE L'AUTEUR

Karine Gravel
Karine Gravel
Nutritionniste et docteure en nutrition

Sa formation universitaire en nutrition et ses expériences professionnelles de clinicienne, conférencière, auteure et chroniqueuse scientifique font de Karine une experte qui vous guidera vers le développement d'une relation plus saine avec la nourriture. 

Rigoureuse et créative, Karine vous aidera à considérer votre alimentation comme une expérience satisfaisante afin de vous sentir bien physiquement et psychologiquement. Sous un angle savant et ludique, elle abordera différents sujets : les comportements alimentaires, la préoccupation à l'égard du poids, les plaisirs alimentaires, le sens du goût et l'histoire des aliments.

«Se nourrir, se réunir et se faire plaisir, c'est ma recette préférée. Ces trois ingrédients doivent être assaisonnés au goût avec une quantité suffisante de sociologie et une pincée d'histoire. Ça vous tente de goûter?» | www.karinegravel.com

Voir son profil

Ajouter un Commentaire


Votre adresse de courriel ne sera pas communiquée à des tiers ou utilisée à des fins commerciales

Code de sécurité

Rafraîchir